Et me voilà donc de retour après mon week-end Soissonnais.
Comme tous les ans depuis déjà 5 ans avait lieu le salon du blog culinaire, merci à Damien, 750g, les partenaires, et encore et toujours les étudiants hyper dispo et toujours souriants.
Cette année le salon eu 2 facettes, la 'publique" et la "privée" ! En effet, pour la seconde fois il fût ouvert au public, mais cette fois-ci, les démos "publiques" fûrent regroupées dans un lieu magnifique : L'abbaye St Léger. Je peux vous dire que dés l'entrée dans l'abbaye on est complétement sous le charme ... un lieu magique, j'ai eu la chance d'y faire la démo de cette recette pour les particuliers et c'était vraiment génial !
L'immense miroir au dessus du plan de travail garantissait la vue pour tous, le micro ... le son (yeahhhhhh), les gens étaient attentifs, heureux de goûter, excellent moment !

Je suis arrivée sans ma recette (j'ai oublié, rhooooo) ... donc la voici enfin, pour les nouveaux arrivants, sous le billet vous avez une îcone "imprimer" !

 

Juillet-2012-0056.JPG

 

200 g de pleurotes

3 gousses d'ails

20 g de beurre

Sel et poivre du moulin

 

1l de bouillon de volaille

300 g de riz Carnaroli

2 petits oignons

20 g de beurre

1 verre de vin blanc

75 g de Fourme d'Ambert

2 CS de mascarpone

Pluches de persil plat

80 g de Speck (ou jambon de pays, fumé) en tranches

 

Dans une grande poêle faire fondre le beurre, ajouter l'ails émincés, les faire revenir 1 à 2 minutes puis ajouter les pleurotes essuyées et coupées en 2 ou 3 morceaux. Saler et poivrer puis cuire le tout sur feu doux pendant 20 mn en mélangeant régulièrement, réserver au chaud. 

Faire chauffer le bouillon de volaille,

Dans une grande casserole faire fondre le beurre et ajouter l'oignon émincé, Lorsqu'il est translucide, ajouter le riz, mélanger jusqu'à ce qu'il devienne lui aussi transparent (2 ou 3 minutes) puis ajouter le vin blanc en une seule fois. Lorsque le vin blanc est totalement absorbé, ajouter une louche de bouillon de volaille, mélanger sans cesse, saler et poivrer. Lorsque le bouillon est absorbé, ajouter une louche à nouveau … ainsi de suite jusqu'à ce que le riz soit tendre à l'extérieur et légèrement croquant à l’intérieur. Il faut anticiper et donc goûter régulièrement car 2 ou 3 minutes avant il faudra ajouter les pleurotes et la Fourme d'Ambert en dès. 

Avant de stopper la cuisson, ajouter le mascarpone. Le risotto soit être crémeux et bien humide ! 

En même temps, faire griller le Speck dans une poêle, sans matière grasse jusqu'à ce qu'il devienne transparent. 

Déposer le risotto dans une assiette creuse avec quelques copeaux de Speck grillé et de pluches de persil plat.

 

Je vous laisse quelques images du Week-End, des démos, des sourires, du partage, de supers dégustations  ...

 

Juillet-2012-3948.JPG

soissons-3.jpg

Soissons-4.jpg

soissons.jpg

Juillet-2012-3968.JPG

 

Le salon du blog 2011, Clic

Le salon du blog 2010, Clic

Le salon du blog 2009, Clic

 

J'ai encore 2 recettes sur ce salon à vous livrer, elles arrivent très vite !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 


Commenter cet article
L

mmhm joli risotto plein de saveurs !
Répondre
A

Nous on a pas eu la chance de le gouter ce risotto ..... on vient quand alors ?


 
Répondre
M


Il faut que je réfléchisse, ahahhah ... samedi soir ?



V

merci pour ce joli partage
Répondre
S

un risotto comme je les aime!!
Répondre
C

Quel beau rportage !!! Bravo c'est ggénial ! bises
Répondre
V

Une belle publication, c'est sympa de voir les filles !!


Avec du Roquefort ce doit-être aussi très bon.


Bon et beau mardi.


Valérie.
Répondre
M


Le roquefort étant plus fort il suffira d'en mettre un peu moins :o)



C

jolie photo de ta recette et que de bons souvenirs !!
Répondre
M


Des bises Clémence, comme d'hab on se croise dans les couloirs :o))



M

pas pu voir ta démo, trop à voir et à faire.. ;zut.....


 


manue :-)
Répondre
M


On a surtout couru après le temps !